2012

  • Sortie MOTO JOURNAL16 Février 2012

    2 Sortie MOTO JOURNAL16 Février 2012
    Rendez vous 8h30  Place du Château ! Présents JOJO, LAURENT B, BRIGITTE, LOÏCLes nouvelles sont bonnes. LAURENT B a enfin compris que la secte des Beuh Meuh l’avait bel et bien embobiné et il a racheté une vraie moto, une Zundapp je crois. N’ayant pas de casque homologué il a jeté l’éponge pour cette sortie et donc ce sont bien 3 ZIGS LOUPS qui s’élancent dans le petit matin pas très chaud  (1°) jusqu’à BLAYE dans l’espoir de croiser le groupe des journaleux . 9h45 café  Le Vauban à Blaye : Pas l’ombre d’une moto dans les parages sauf les nôtres. Chocolat pour faire remonter la température intérieure, chaufferettes pour les pieds de BRIGITTE et tant pis, 10h15 GAZZZZ St Ciers sur Gironde, St Bonnet, St Fort, 11h15 Mortagne arrêt : Ça va ? JOJO, poignées chauffantes, gants d’hiver, carénage, ça va !!!!Bon allez on y va Talmont, Merchers11h50 Royan Concession HONDA. Accueil chaleureux mais pas de journaleux !!!Ils sont à Talmont ???? Derrière nous. On n’était pas loin de les trouver mais on n’est pas patient. Rendez vous au resto à Royan réservé pour 15.13h00 on rentre dans le resto à 40 !!!!  C’est chaud, mais c’est bon, pas cher et rapide14h30 café à la Concession, rassemblement d’environ 60 motards, photos de famille (en PJ)15h15 départ de la troupe vers BROUAGE via LA PALMYRE, RONCE LES BAINS divisée en 3 groupes. A LA PALMYRE l’ouvreur se trompe,  damned, on va pas prendre la magnifique route de RONCE.BROUHAHAHAHAHAHAHAH   L’er6… !?… !?. ? BRIGITTE qui double toute la troupe, fond de 4, colère !! Rond point, explications, allez roule devant ma poule !!! Ahhh la p’tite route de La Fouasse, ces virages aveugles, ces sangliers qui traversent, ces vélos qui nous gonflent….Retour sur la bonne route, toujours aussi….. euh, aussi……. Enfin euhh…. Bref RONCE, rond point du pont de la Seudre. On les laisse là, nous on rentre16h00 LA TREMBLADE çà roule bien17h00 JONZAC on croise LULU. RaH putain, cong, y zon annnnulé le mach de ruby les congs et blablablablaBonne sortie, froide. Ça fait du bien de sortir la moto !!!!
  • Moto neige

    2 Moto neige
    certains Zigs Loups n'ont pas hésité à braver le froid et la neige ! ça doit être un entrainement pour l'hivernale.......  
  • HIVERNALE 10/11 MARS 2012 EGLISENEUVE D’ENTRAIGUES

    6 HIVERNALE 10/11 MARS 2012  EGLISENEUVE D’ENTRAIGUES
    Ce samedi matin là, les 4 participants présents au départ, place du Château, n’ont pas vraiment l’impression de partir vers le froid. Malgré quelques degrés seulement au début, la température atteindra une vingtaine de degrés, avant de redescendre le soir. N’oublions pas : c’est une hivernale (!!!!).             Philippe nous fait d’abord découvrir de nouvelles petites routes, jusqu'à Périgueux. Le bonheur, pas de circulation, pas de radars … Ensuite, passage à Sarlat, Souillac, Vayres, Bretenoux, puis pose repas à Martel. Une terrasse au soleil fera l’affaire. Pas mal pour un début mars !! Une fois repus (c’est le cas), nous reprenons la route (petite), en direction d’Aurillac, que nous contournons, puis Salers. Une petite mousse en terrasse (encore), et c’est reparti pour le col de La Neronne (1242m), affiché comme ouvert. Oui, c’est vrai, mais  quelques centaines de mètres plus loin, la route est encore enneigée. Demi-tour, car nous n’avons pas d’autre solution. Bah, nous ne sommes pas à 30 kms près ! Finalement, l’arrivée sera  vers 18h45, avec environ 430kms au compteur. Même pas fatigués, tellement nous nous sommes régalés.             L’accueil chez Bernadette et Arsène fut rapide : les bagages posés sur les tables du bar et…au Bar !! Au bout de quelques tournées d’apéro (un peu de savoir vivre tout de même), il devient nécessaire de manger, et ici nous savons ce que c’est : convivial et copieux. En fin de repas nous discutons avec Arsène, pour  finalement aller nous coucher peu après minuit, un peu fatigués, cette fois.             Dimanche matin : un bon petit déjeuner, le plein de Saint Nectaire, quelque adieux, et c’est reparti, avec 3° seulement, et un peu de brouillard. Passage à Besse, la route est humide, voir piégeuse. Méfiance. Ensuite Murol, Aydat, Herment. A partir de là, ce ne sera que succession de virages, jusqu’à Eymoutiers, le tout sans aucune circulation. Le pied !!             Pause déjeuner à Eymoutiers. Cela ne restera pas mémorable, mais nous ne sommes pas venus dans ce coin pour  la gastronomie. La dernière partie du retour fut la plus simple du périple mais qu’importe, l’ensemble nous a satisfait. A l’arrivée à Jonzac, un dernier verre au « Jonzacais » nous a permis de commenter notre périple, avant de rejoindre nos « moitiés ». A quand la prochaine ???                                                                                                                         JB
  • ballade rochelaise 18/03

    3 ballade rochelaise 18/03
    les prévisions meteo ne sont pas bonnes mais quelques motards courageux sont présents place du chateau Monique nous informe des problemes de santé de Christian mais nous rassure quand à l'évolution de sont état à 9h30 le petit groupe ( Joel et Mary , Patrick P. ,Patrick et Vérena et moi mème ) prend le départ pour talmont en longeant la Gironde. nous y retruvons Florence et Patrick T. pour le café croissant trés venté mais la pluie a cessé nous nous dirigeons vers La Rochelle en prenant Dominique et Chantal S. à pont l'Abbé d'Arnoult. arrivés à destination sous une pluie incessante , l'apéro et le jarret de porc préparé par Chantal R. nous font vite oublier l'humidité ambiante le soleil faisant son apparition , nous enfourchons nos motos pour un petit circuit le long de la sevre niortaise puis nous nous dispersons progressivement selon nos destinations respectives merci à vous d'avoir bravé les intemperies pour partager cette journée avec nous Chantal et Loic Marçais
  • Championnat de France de tourisme – BAYONNE - 26 et 27 mai 2012(1)

    12 Championnat de France de tourisme  –  BAYONNE -  26 et 27 mai 2012(1)
    Vendredi 25 mai : Ce weekend,  nous sommes 10 à partir en ordre dispersé vers le Pays Basque. Joël et Andrée et Christian et Monique partent vendredi en tout début d’après-midi, rejoints à Itxassou dans la soirée par Joëlle et Patrick. Florence et Patrick ainsi que Chantal et Dominique viendront le samedi. Il fait très beau et la température monte très vite. A notre arrivée, nous passons au lieu de rassemblement pour nous rafraîchir et retirer nos tickets de repas, l’inscription officielle se faisant le samedi. Puis nous nous dirigeons vers l’église, point de rendez-vous avec le propriétaire de notre gîte. Celui-ci se fait attendre ; nous en profitons pour visiter et faire quelques photos. Un habitant nous fait la conversation et nous vante son village… Enfin le voilà ! Nous reprenons les motos et le suivons : route du pas de Roland, étroite et sinueuse longeant la Nive, puis nous nous engageons sur une route très étroite où il faut manœuvrer pour croiser les autres usagers. C’est périlleux mais magnifique ! Enfin après 4 à 5 kms nous arrivons au bout de la route ! C’est là que nous découvrons notre gîte niché dans la verdure tout près des estives et au départ des nombreux chemins de randonnées. A part un voisin très discret, seuls les lapins en sont les gardiens. Très vite nous prenons possession des lieux. Quel calme ! Notre installation faite, nous redescendons au village pour y accueillir Joëlle et Patrick. A leur arrivée, c’est l’heure de l’apéro puis du repas. Nous décidons de dîner et de remonter au gîte ensuite avant la nuit pour leur montrer le paysage. Le repas préparé par nos amis du moto club de Bayonne Sud Landes est représentatif de la région : œuf à la plancha accompagné de ventrèche grillée et de piperade, fromage basque, éclair au café. Nous repartons vers le gîte au soleil couchant.   Samedi 26 mai : Le lendemain, le programme est déjà établi : après le petit déjeuner, inscriptions officielles pour tous et  Christian et Monique partent vers Cambo les Bains toute proche pour essayer de faire réparer des lunettes ébranchées. Nous avons prévu de nous retrouver au terrain d’aviation où une compétition de modèles réduits se déroule tout le weekend. Nous admirons ces virtuoses des manettes dans leurs prestations avec ces petits avions. Puis nous partons tous ensemble vers Saint Jean Pied de Port où nous avons retenu le repas de midi à la Cidrerie Aldakurria, relais motard réputé. Hum ! L’omelette à la morue est savourée ! Dans l’après-midi, nous regagnons le point d’accueil des Bayonnais qui ont prévu la visite d’une fromagerie à Hasparren.  Au retour, nous repartons vers le gîte accompagnés de Florence et Patrick ainsi que de Dominique et Chantal. Nous nous préparons pour la soirée qui promet ! Un minibus doit venir nous chercher mais nous sommes tellement perdus dans la pampa que le conducteur ne sait pas nous trouver. Nous descendons donc en moto pour certains à pieds pour les autres jusqu’à un point qu’il connait. C’est là qu’il vient nous chercher vers 19h30. Apéro, danses sympas de nos hôtes et repas préparé par un traiteur, tout ça accompagnés par un bon groupe de musique qui joue un peu de tout, en commençant par de la musique « country basque » ! Les basques savent y faire côté ambiance et la soirée est animée. Nous pouvons nous lâcher un peu car c’est toujours le minibus qui nous ramène au gîte…   Dimanche 27 mai : Nous avons rendez-vous pour une balade d’une soixantaine de kilomètres dans les collines. C’est super, quels paysages apaisants !  Le beau temps nous accompagne depuis notre arrivée et pourtant tout est très vert ! C’est superbe et nos hôtes ont su choisir les petites routes qui vont bien !!! Après le repas, et la remise des récompenses, c’est le moment de quitter nos amis Bayonnais. Nous laissons également Chantal et Dominique qui prennent le chemin du retour, et rentrons au gîte. Là Patrick, Christian et Monique décident d’aller faire un tour vers Saint Jean Pied de Port tandis que les autres souhaitent marcher dans les chemins des alentours ou «  buller ». C’est ainsi que nous rejoignons Sébastien et Stéphanie ainsi que Patou et Cathy également en weekend au Pays Basque.  Nous faisons avec eux une balade vers les sources de la Nive puis revenons par la route des Crêtes. La dernière fois, nous n’avions rien vu,  c’est beaucoup mieux sous le soleil ! A notre retour au gîte, nous invitons Stéphanie, Sébastien, Patou et Cathy  à prendre un pot. Nous les rejoignons dans la soirée pour un repas commun à leur hôtel. C’est notre dernière soirée ensemble.   Lundi 28 mai : C’est déjà fini pour Joël et Andrée ainsi que Patrick et Joëlle. Après rangement du gîte, nous partons ensemble vers Sare où nous attendent Stéphanie, Sébastien, Patou et Cathy. Nous lézardons un peu en terrasse, le temps d’un pot et d’un morceau de gâteau basque. Puis nous partons tous pour Saint Jean de Luz où nous comptons déjeuner avant de prendre la route du retour. Nous sommes douze… et devons nous partager en deux groupes pour trouver de la place dans les petits restaurants des rues piétonnes. Après le déjeuner, nous nous quittons, les uns prennent la route des Charentes, Patrick et Florence et Christian et Monique, rentrons au gîte… Nos quelques jours de vacances continuent…    
  • Trophée Zigs Loups

    27 Trophée Zigs Loups
    Jonzac – 1er mai 2012 – Rallye Zigs Loups       Traditionnellement, début mai, les Zigs Loups organisent leur balade touristique. Et ce sont plus de 100 motards qui se sont retrouvés au Jonzacais où ils ont été accueillis avec café et viennoiseries. Dès le matin, il y a de l’ambiance… ! Après le briefing du président Patrick Rouil, départ par petits groupes de 4 à 6 motos, pour un rallye touristique de 80 kilomètres environ autour de Jonzac par de petites routes pittoresques et sinueuses à souhait ! La météo enfin clémente nous offre un beau soleil. Mais attention, les routes sont encore humides… Enigmes, jeux d’adresse ou d’observation, questionnaires plus culturels : les petits groupes s’étirent et se perdent (et oui, ça arrive… !) dans la campagne saintongeaise. En fin de matinée tout le monde se retrouve au Plongeoir à Jonzac pour un apéritif,  suivi d’un pique-nique. L’après-midi, le groupe redémarre pour le plaisir d’une balade tous ensemble dans le vignoble charentais. Elle nous ramène à Jonzac vers 17h30. La tête pleine d’images et d’éclats de rires, chacun s’est dit au revoir et à la prochaine fois ! Nous tenons à remercier particulièrement les municipalités de Jonzac, Guitinières, Saint Simon de Bordes, Saint Grégoire d’Ardenne et Saint Germain de Vibrac pour leur soutien logistique, et toutes les communes traversées pour le bon accueil qu’elles nous ont réservé. Nous remercions également tous ceux qui nous ont aidés dans la réalisation de cette manifestation : Association pour la conduite et la formation des motards de Haute Saintonge (Clion), Bar Le Jonzacais, Auto-école Épiard (Jonzac), Communauté de communes de Haute Saintonge, ADN moto (Concession Honda – Cognac), Papyrus Bureau (Consac), Freddy moto (Jonzac), Pineau-Cognac Gaillard (Clion), Leclerc (Barbezieux), Banque populaire de Barbezieux, Crédit Agricole de Jonzac et Barbezieux, Intermarché de Jonzac, CPO (Barbezieux), Carrefour Market (Barbezieux), Le palais du jouet (Jonzac), Concessionnaire Renault (Barbezieux), Groupama (Barbezieux), Caisse d’Épargne de Barbezieux, Magasin Chasse et Pêche de Jonzac, Concessionnaire Peugeot (Jonzac), garage Citroën ( Barbezieux), Heineken, Cognac Bache-Gabrielsen (Cognac).
  • Rassemblement FFM à Égletons (Corrèze) 30/06 et 1/07 2012

    14 Rassemblement FFM à Égletons (Corrèze)   30/06 et 1/07 2012
    Rassemblement FFM à Égletons (Corrèze)  30/06 et 1/07 2012   Départ tôt ce samedi matin pour le rassemblement FFM d’Égletons organisé par le Moto club de Meymac. 7 motos au départ : Patrick R., Joël et Maryline, Jean-Luc et Jacqueline, Philippe et Isabelle, Mathieu, Joël G. avec sa passagère d’une sortie, Chantal, Christian et Monique. Nous avons donné rendez-vous à Yannick à la sortie de Périgueux. Nous devons aussi retrouver là-bas Antoine et Monique qui sont partis la veille en camping car, leur moto sur la remorque. Après un voyage rapide mais agréable, nous arrivons au camping fléché au stade. Monique et Antoine nous y attendent avec l’apéro (ils sont biens ces petits nouveaux). C’est confortable ! Installation, nous montons les toiles et pique-niquons. Nous sommes heureux d’être ensemble et avons trouvé un petit espace où personne d’autre n’est encore installé. Nous prenons nos aises ! Après le repas il faut aller à l’accueil s’inscrire.  Départ pour une balade dans la montagne Corrézienne. C’est beau, le soleil nous accompagne sur de petites routes  sinueuses, souvent dans les sous-bois. Au retour, nous revenons vers notre camping et finissons de nous installer. Apéro, encore… il ne faut pas se laisser abattre! Nous prévoyons une petite laine pour le soir et en route pour le lieu de rassemblement grâce à la navette organisée par nos hôtes. C’est la fête, un groupe folklorique anime l’espace de rassemblement et nous invite à les rejoindre ;  Mary, Isabelle, Jacqueline et Chantal se lancent dans les danses et c’est une bonne partie de rire ! Jacqueline est particulièrement remarquable. Repas dans la grande salle de l’espace Ventadour, les organisateurs nous ont placés à la même table que les Luçonnais, c’est sympa ! Le repas est de qualité. Les conversations vont bon train quand la sono un peu saturée, nous en laisse le loisir, mais nous nous lassons vite du bruit surtout Antoine qui souffre d’acouphènes et rentrons en ordre dispersé. Dommage car le groupe de rock « agricole » avec un humour décapant valait vraiment le coup. Avec la navette, c’est pratique, on peut boire un peu, même un peu plus … et rentrer quand on veut en toute sécurité ! Nuit bruyante pour certains : des intrus sont venus s’installer juste à côté de Jean-Luc et Jacqueline ! Le lendemain, il faut plier et là, ce n’est pas cool, il se met à pleuvoir au mauvais moment. Finalement nous allons au petit déjeuner. La pluie s’est arrêtée : c’était juste pour nous embêter !!! La balade tous ensemble nous conduit vers une distillerie confiturerie où nous faisons quelques achats après avoir goûté, bien sûr ! Retour vers l’espace Ventadour où nous sont servis des plateaux repas. Déjà quelques participants sont partis dans la matinée. A la fin du repas, le président du club de Meymac, qui est aussi le responsable de la commission tourisme de la FFM, informe les participants de l’accident de Dominique et donne la parole à Chantal. Moment grave et émouvant. C’est le moment du palmarès… Nous n’avons rien gagné, mais ça nous est égal : pour la première fois nous étions nombreux à représenter le club à un rassemblement même si seuls les licenciés entrent dans le décompte. Nous repartons vers le stade pour charger les motos et reprendre le chemin du retour. Antoine et Monique rentrent directement ainsi que Philippe et Isabelle. Joël et mary descendent vers le Tarn pour débuter leurs vacances.  Les autres se dirigent vers la vallée de la Dordogne pour un retour touristique.
  • vallée d'Osseau week end de paques pyrénnées

    6 vallée d'Osseau week end de paques pyrénnées
       Sortie de Pâques                                           7/8/9 avril 2012                                                ------------            Ce samedi matin là, les  18 personnes prêtes pour aller s’oxygéner dans les Pyrénées ne sont pas convaincues que le voyage va  se faire au sec. Le temps gris est présent au départ, place du château, puis va faire place à la pluie dès Montendre. Courage, cela ne sera qu’intimidation pendant un certain temps. Déjà  dans le vignoble  vers Libourne, puis a Cadillac, le ciel est encore gris, mais rien ne nous tombe sur la tête. De quoi nous plaignons nous !             Traverser les Landes, ce n’est pas  le pied, mais par les petites routes, sans circulation, c’est presque un cadeau, que nous ne boudons pas. La pause restauration se fera sur une  petite aire d’espace vert, à Saint Sever, puis le café sur une place, près de l’église du même village. Température correcte. La suite du parcours se fait par  les petites routes, pas toujours faciles, parfois secouées, mais qu’importe, nous avons un peu de temps. Peu avant l’arrivée (moins de 10 kms) une fantaisie du GPS nous conduit dans une route sans issue. Ah ! le progrès ! Néanmoins, cela nous a permis de constater qu’un pneu de moto était plutôt a plat. Pas de délation, mais les commentaires piquants étaient de circonstance. Un rien nous amuse. Patou fut notre sauveteur. Quoi de plus naturel pour lui ! Bien sûr, un incident n’arrivant jamais seul, la pluie  a fait son retour a ce moment là ! Ce n’est pas grave, il ne reste plus que quelques kilomètres (un peu plus pour certains) pour rejoindre Bilhères d’Ossau.             Nous prenons contact avec notre aubergiste, et après avoir déposé les bagages, nous avons convenu de visiter une bergerie, fabriquant du fromage d’appellation « Ossau Iraty ». Tout un roman cette visite ! La pluie, le site, les personnages ont marqué cette authentique (le mot est faible) tranche de vie. La soirée a l’auberge nous a vite fait oublier cette séquence. Quelle auberge ! Des gens adorables, un site sympa, une vue superbe sur la montagne (si, c’est possible quand il fait beau !) Rien à dire, tout baigne.             Dimanche matin, après une bonne nuit, le choix définitif du trajet doit nous mener côté espagnol, en passant par le col de La Pierre St. Martin. Route légèrement humide au départ, puis brouillard léger (jusqu'à l’arrêt photo), puis brouillard très dense avec un peu de neige fondante sur la route. Bref, pas de quoi « faire péter un chrono » ! Il a fallu de la persévérance pour enfin voir le paysage espagnol. Arrêt de circonstance dans un bar (superbe) pour reprendre des couleurs et des calories. Ensuite, beau soleil, air encore un peu frais mais la température va monter. Le piquenique du déjeuner se fera à Sos del Rey, un magnifique village (historique) perdu au milieu de nulle part. C’est beau, malgré le vent… et la route pourrie qui y conduit. Pas d’escarres a l’arrivée.             Retour ensuite vers la frontière en passant à Jaca, puis le tunnel du Somport (inutile de tenter le col, vu l’expérience du matin). Coté français, le crachin recommence et nous suit jusqu’ a l’auberge. Enfin l’arrivée, et vive l’apéro !! La soirée fût animée comme il se doit (avec l’arrosage de la retraite de Patrick Picq). Aller, au dodo, car demain il faut encore faire la route.             Lundi matin, le beau soleil nous incite à faire un détour pour aller au col de l’Aubisque : bon choix la vue sur Gourette enneigé valait le détour. Tout au long du retour (en passant par le Gers et ses belles routes) le soleil nous a accompagnés, et c’était bien. Et voilà, encore une sortie terminée, avec ses anecdotes, ses belles images, ses discutions, la routine quoi !!                                                                                                                       JB
  • millevaches

    9 millevaches
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que pour participer à l'édition 2012 de la désormais traditionnelle concentration des "Millevaches", il fallait le mériter.

icone-zigs-loups.jpg

 

inscription newsletter