Sortie improvisée - 14 Mai 2017

SORTIE IMPROVISÉE DU GROUPE 2 

 

Dimanche 14 Mai 2017, 10h00, Place du Château à Jonzac (17), départ d'une balade improvisée (pas pour tous) avec un temps agréable.

7 zigs loups.......pour 4 motos, les temps sont durs !!! Jean-Luc et Jacqueline, Didier et Sabine, Patrick et Isabelle et 1 GO. Les autres GO vendéens nous rejoindront au pique-nique. Normal, eux arrivent du nord, nous du sud, pour un total de 11.

Balade musardeuse en Saintonge, mais sans le tiroir (hein ! mon Lulu ?), sur des routes qui tournent (heureusement) et des chemins de biques, pardon, des chemins de vaches. Eh oui, les GO avaient programmé sur le parcours une transhumance de bovins à Saint-Sornin. Nous sommes arrivés pile-poil pour les accompagner.

Puis sur la même commune, direction la Tour de Broue. Édifiée sur un éperon rocheux dominant de ses 27 mètres le marais de Marennes / Saint-Agnant et l'ancien port de sel, cette tour (donjon quadrangulaire) haute d'environ 20 mètres laisse deviner les différents niveaux d'autrefois. C'est la seule trace d'une puissance seigneuriale. Au fil des siècles, le paysage a changé de visage et aujourd'hui Broue contemple B......, toutes deux orphelines de la mer.

Après cette première halte historique, direction Port des Barques où nous attendent Chantal, Marie, Laurent et Lucas. Il est presque 12h30. Nous nous installons sur une terrasse dont le resto est fermé et où des tables nous appellent pour le pique-nique. Les huîtres sont au menu (et pourquoi pas), Chantal apporte le pineau pour l'apéro. Wouaaah ! Que nous sommes bien au soleil. Surprise, la direction du resto nous offre « l'hospitalité » à condition de remettre tout en place. Chose que nous faisons avec un grand merci.

14h00, choix cornélien. Hésitation entre l’Île Madame en calèche et l'autre. Nous choisissons l'autre. Nous enfourchons nos montures et partons prendre le café à Jacopolis. Seconde halte historique. Fondée vers 1555 par Jacques de Pons sur un dépôt de galets de lest, la ville de Jacopolis avait pour première vocation le commerce du sel. Pendant les guerres de Religion, catholiques et protestants se la disputent jusqu'en 1578. Cette année là, le roi Henri III en fait une ville royale. Jacopolis devient Brouage. Le cardinal de Richelieu la transforme en une place forte réputée imprenable grâce au talent de Pierre de Conti. Fin 17ème, le marquis de Vauban modifie une partie des fortifications. Et là, seconde surprise, Vauban (pas le même que ci-dessus) mais son « spectre » invite la populace (moyennant quelques louis) à le suivre dans sa tournée d'inspection de Brouage. P....n, ils sont énormes ces GO !!! Nous visitons la citadelle, sans Vauban, puis nous nous séparons avec les vendéens vers 17h00. Eux remontent vers le nord, nous descendons vers le sud (tient cela me rappelle une chanson...).

Sur le retour, la blonde bafouille à Rétaud et nous rentrons par Saintes. Tant pis, toutes les routes (nous le savons bien) mènent où tu veux. Petite bière à l'aire de loisirs de Pons et chacun repart chez soi. Il est 19h00 et nous avons fait environ 200 bornes avec un temps superbe et des routes et sites méconnus pour certains. Tellement beau qu'ils reviendront plus tard.

 

A bientôt.

Les GO du groupe 2.

icone-zigs-loups.jpg

 

inscription newsletter