Sortie Ascension 2017

ASCENSION 2017

25 AU 28 MAI

MILLAU (12)

 

Jonzac, jeudi 25, 08h00, Place du Château, 6 motos et 9 ZL (Jean-Luc et Jacqueline, Loïc, Brigitte et Élise, Jean-Philippe, Joël, Chantal et Michel) le cul sur la selle partent pour la grande aventure, direction le sud. Un périple de 430 km entrecoupé d'arrêts. C'est parti : Montendre, Montguyon, La Roche Chalais, Montpont -10h20 – (arrêt café et pipi) – Ste-Foy la Grande, Miramont, Cancon, Villeneuve sur Lot – 11h45 - (nous récupérons 1 moto avec Dominique et Éveline) – Tournon d'Agenais – 12h15 – bastide royale sur un promontoire, rues étroites, belle cité avec son château - (pique-nique dans un petit jardin avec vue panoramique sur les vallées du Boudouyssou et de du Camp Beau - sieste – café et pipi) – nous repartons à 14h15 – Cahors (carburant), Lalbenque, Limogne en Quercy, Villefranche de Rouergue (rafraîchissement car il fait chaud, très chaud, environ 30°), Baraqueville, La Primaube, Pont de Salars et nous arrivons à Millau (12). Enfin presque, car nous empruntons l'A 75 sur quelques kilomètres et la « vieille » Triumph de Dominique montre quelques faiblesses (le changement de rythme certainement) et tombe en panne. Jojo qui ferme est avec eux. Après avoir pris contact par téléphone, nous les attendons en sortie d'autoroute, après un rond-point, direction la ville. Ils nous rejoignent, nous allons à la pompe et arrivons au gîte vers 19h00. Christian et Monique, qui arrivaient de Collonges la Rouge (19), nous y attendaient. Ouf, nous étions au complet. 8 motos et 13 ZL. Nous sommes accueillis par Laurent, le patron. Répartition dans les chambres. Douche (la bien venue). Bière (avec ou sans « s » suivant la soif). Repas vers 20h30 avec au menu salade au roquefort, confit de canard et son accompagnement dont le farçou (très bon), fromage et dessert, le tout avec eau, rosé et rouge.

 

Vendredi 26, départ à 09h30 pour une grosse virée. Sévérac d'Aveyron (anciennement Sévérac le Château – café, pipi......déjà), puis le point sublime avec vue panoramique sur les gorges du Tarn, descente vers ces dernières et direction Ste-Énimie. De la circulation, beaucoup de circulation, arrivée 12h30. Nous cherchons chacun une place (difficilement) pour stationner nos motos et nous nous installons au bord du Tarn, sous un saule pleureur, pour pique-niquer. Nous sommes à l'ombre, certains se trempent les pieds. Vers 13h30, nous avons la surprise de voir d'anciens ZL nous rejoindrent : Jacky et Nelly Benéteau. Ils voyagent dans le secteur Nous partageons un café ou une bière et nous nous quittons à 14h15. Direction Florac Trois Rivières, la corniche des Cévennes (seconde panne de la « vieille » Triumph – arrêt une vingtaine de minutes). Nous leurs laissons une carte, ils reviennent directement à Millau avec 2 autres pannes en cours de route. Nous poursuivons, prenons une route transversale, pénible, pour rejoindre ensuite le Mont Aigoual (là-haut, 1567 m, il fait frais – 17° - et un peu de vent. Nous avons perdu environ 12° par rapport à la « vallée »). Nous repartons vers Meyrueis et les gorges de la Jonte, Rivière sur Tarn et Millau avec une très belle vue du pont. Arrivée tard, 19h30, et 300 km au compteur. La fatigue se fait sentir et la douche est très appréciée. Dominique a contacté un copain pour récupérer des pièces pour sa « vieille » Triumph. Jojo est partant, comme toujours. Après une bière blanche fraîche, les voilà repartis pour 150 km A/R. Ils sont de retour vers 22h00. Repas du soir léger : paté/saucisson, saucisse/aligot, fromage et dessert. C'est excellent. Mais chacun ne se fait pas prier pour aller dormir.

 

Samedi 27, Dominique et Éveline consacrent une partie de la journée pour réparer la « vieille » Triumph chez un mécano de Millau dont l'adresse est fournie par Laurent, le patron du gîte. Pour nous une autre virée nous attend, elle est moins longue mais tout aussi belle. Départ à 09h30 par les gorges de la Dourbies (magnifique vallée qui serpente comme il faut sans trop de circulation – le pied), La Roque Ste-Marguerite, St-Jean de Bruel (sans Patrick) mais avec la pause inévitable café/pipi, puis quelques cols, pas très hauts mais quelle vue superbe, Dourbies, de nouveau des cols et Le Vigan (après avoir cherché éperdument l'aire, pause pique-nique au bord de la rivière l'Arre que Brigitte connaissait bien). Ensuite Ganges, St-Maurice de Navacelles, arrêt au belvédère La Baume Auriol (café et photos sur la vallée et le cirque de Navacelles quelques 250 m en-dessous), poursuite sur le plateau du Larzac jusqu'à La Couvertoirade (belle citadelle médiévale des templiers – visite libre) puis retour vers Millau par La Cavalerie. Arrivée à 18h30, c'est mieux que la veille mais avec 250 km quand même. Douche, rafraîchissement, repas (melon et jambon de pays, travers de porc et accompagnement, fromage, dessert). Dodo pas très tard car demain nous rentrons au bercail.

 

Dimanche 28. Départ à 09h00. Tout le monde est à l'heure. Photo de groupe avec Laurent, le patron du gîte. Direction Rodez où Dominique et Éveline nous quittent pour rejoindre Aiguillon (47). Ils tomberont 2 fois en panne et laisserons la « vieille » Triumph dans un garage à Montauban. Ils feront le reste de la route en voiture (sans tomber en panne!!!). Pour nous, après Rodez, nous faisons un petit crochet pour aller voir le magnifique village de Belcastel (12) – village médiéval lové au fond de la vallée de l'Aveyron, qui suit le cours sinueux de la rivière - où nous retrouvons Philippe et Virginie Testaud (qui avaient décidé de venir à notre rencontre et faire le retour avec nous) et faisons la pause café/pipi obligatoire. Nous repartons vers 11h30 et décidons de nous arrêter vers 13h00/13h15 en fonction. Nous passons Figeac et poursuivons jusqu'à Gourdon où nous faisons la pause casse-croûte à 13h25. Nous enfourchons les motos vers 14h15, arrêt carburant à Sarlat puis café (ou autre) à Les Eyzies. La vessie de Jacqueline n'a pas tenu et ils se sont arrêtés dans les bois juste avant. Puis Vergt, Mussidan, Montpont, La Roche Chalais, Montguyon, Chevanceaux (Philippe et Virginie nous quittent à Chantillac – Jean-Luc et Jacqueline à Champagnac), et Jonzac, le terminus, à 18h35. 420 km compteur. Nous allons boire un dernier verre (enfin presque) au bar du Château et décidons de finir la soirée à la base de loisirs d'Heurtebise autour de la table pour sceller ce très beau week-end prolongé et ensoleillé.

 

Belles promenades, beaux paysages, gîte agréable et accueillant, repas excellent. Très bon rapport qualité/prix malgré les casse-croûte chaque midi.

icone-zigs-loups.jpg

 

inscription newsletter