hivernale du 01 et 02 février à Azet(65)

            Il fallait être motivé, ce jour là, pour les onze participants a cette sortie. La pluie ne nous a pas beaucoup lâchés le premier jour (sauf pendant la pause repas du midi, bien sûr !!). Qu’importe, c’est parti (enfin, dès que la moto de l’organisateur ai bien voulu démarrer). Donc un peu de mécanique pour la mise en condition. Une dizaine de minutes plus tard, elle tourne cette brêle. Bon début.

            Une pause café à Sauveterre de Guyenne pour  récupérer Yannick, que nous avons pris en cours de parcours, puis c’est reparti, avec un peu de pluie et une température d’environ 7°. Le cortège roule gentiment, sans circulation, jusqu’à Eauze, pour le ravitaillement carburant, puis un repas au chaud (pour une fois ! N’oublions pas que cette année, nous avons deux femmes, courageuses, Jacqueline et Katia, qui nous ont accompagnés).

            Après cette longue pause, c’est reparti, avec, en plus de la pluie, du vent, sur cette belle route de crête. Nous descendons vers le sud, mais la température aussi descend ( 4° a l’arrêt de Lannemezan) …. Et toujours cette pluie. Etant en retard sur le programme, le passage en Espagne est annulé, et c’est une aubaine, car lors de la montée de St. Lary à Azet, surprise : il se met à neiger. Pas trop fiers les motards !! Nous y sommes, c’est sûr, mais jusqu’à quand ? Certains en dormirons très mal (ou peu être a cause du repas copieux servi le soir). En tout cas c’est très beau, maintenant que nous sommes à l’abri. La suite, nous verrons demain.

            Demain, nous y voilà : un beau tapis de neige recouvre le paysage, le ciel est assez clair. Nous avons entendu au petit matin la déneigeuse, c’est un bon signe. Le premier problème, c’est qu’il y a des serrures de moto qui sont gelées et les clés n’y entrent pas. Ce n’est pas tout : deux motos ne démarrent pas, c’est plus gênant. Avec le concours d’un  villageois et ses câbles, la moto de Lulu démarre et en poussant celle de Laurent, c’est parti aussi !

            Toutefois, le début de la descente vers St. Lary, va se faire très prudemment. Le paysage est pourtant magnifique mais notre intérêt est ailleurs : le sol !! Ouf, c’est passé. Nous faisons fi des 2° ambiant au départ, car nous avons enfin du soleil. Le reste de la route (trajet modifié car le col d’Aspin était fermé) est agréable, jusqu’à la pause « carburant + casse-croûte », a Auch.

            Le reste de l’après-midi fût agréable, même si quelques averses ont encore arrosé la route. Un dernier arrêt au bar à Castillon la bataille, où nous laissons Yannick, qui repart directement chez lui. Arrivée vers 17h30 à Jonzac. Je pense que cette ballade restera dans les mémoires. Les difficultés sont toujours plus faciles à surmonter en groupe. Je tiens à remercier tous les acteurs de ce week-end, pour la bonne humeur que nous avons partagé. Et encore bravo aux deux femmes présentes. joel B.

 

 

                                                                                                                     

Pour cette hivernale 2014 Joël nous avait concocté un petit parcours jusque dans les Pyrénées,cette année nous n'irons pas voir Bernadette à Eglise neuve.Le départ était fixé a 8 heures place du château,était présent:-Patrick notre bon président,Philippe,jean,Jean-Luc et Jacqueline il nous manquait Joël (problème de démarrage de sa moto) rien de grave juste un petit contre temps ,nous récupérons Joël n°2 a Villexavier ,puis Gilles et Cathia a Montlieu à la maison de la foret .Le temps ne sera pas de la partie tout au long de la matinée il va pleuvoir des cordes ,mais on a le moral c'est l'hivernale bon dieu.Une petite halte café  salvatrice à Sauveterre de Guyenne ou nous attend Loïc notre dernier larron. Nous repartirons via la Réole, Bazas, Casteljaloux ,et enfin Eauze dans le Gers ,nous avions prévu le nique pique mais vu les conditions météo nous préférons nous mettre un peu au chaud et au sec le temps de la pause déjeuner.Nous repartons en debut d'aprés midi il se remet a pleuvoir (on est maudit ) en plus de ce matin nous aurons droit a un vent a «  décorner les cocus » sur les coteaux du gers , tout tout vous aurez tout pour l'hivernale !!!!

Direction le plateau de Lannemezan plus on avance ,plus la température descend, serait-ce la montagne ?Petite pause chocolat d'une demi heure pour ce réconforter un peu.Il nous reste une cinquantaine de kilomètres à faire avant le gîte ne tardons pas trop sinon nous pourrions trouver....... la neige !!! Direction St Lary plus on avance  plus le temps est menaçant et bien sur la fin du parcours s'effectuera sous la neige qui commence à tenir sur la route,rassurez vous nous arriverons juste à temps à AZET il n'aurait pas fallut une heure de plus.

L’accueil des propriétaires du gîte fût très chaleureux,les chambres et les dortoirs douillets et la table parfaite que demander de mieux, bref nous avons passé une bonne soirée.

Le lendemain dimanche après le petit déjeuner il nous faut repartir vers notre bonne Charente Maritime ,mais.......... il a neigé un peu cette nuit , heureusement le chasse neige est passé par contre les motos sont sous la neige et la moto de Jean-Luc refusera de partir . La solidarité s'organise et grâce  a la gentillesse de nos hôtes nous réussirons à trouver des pinces pour démarrer la bmw. Sauvé !!Il ne nous reste plus qu'a descendre en serrant un peu les fesses.Une fois en bas plus de problème le retour s’effectuera sans encombre, une pause déjeuner a Auch, puis retour par les coteaux du saint Emilionais via Castillon la Bataille Coutras et enfin Jonzac .

Je tiens a féliciter nos deux féminines du périple Jacqueline et Cathia pour leur courage et leur bonne humeur car foi de motard cette hivernale c'était un bon millésime et c'était pas de la tartine !!!!!!  jean Luc S.

icone-zigs-loups.jpg

 

inscription newsletter