Luçon sortie FFM 26mai

SORTIE FFM DU 26 MAI A LUÇON

 

11 participants des Zigs Loups : Monique et Christian, Monique et Antoine, Joëlle et Patrick R., Joël B., Andrée et Joël G., Chantal, Laurent S.

 Au programme la découverte du Marais Poitevin.

 

Heure de rendez-vous 7h 45 pour les inscriptions et le café croissants (Copieurs va !).

 

Nous, les Zigs Loups, pas partisans des levers matinaux, nous sommes partis la veille prendre possession de notre hébergement ; les uns chez des amis, les autres au camping. Oui, nous avons campé : un véritable 3 étoiles ; plancher en bois, 2 chambres avec de vrais lits, séjour, coin cuisine ...et même la lumière. Trop bien ! On a fêté ça en prenant un petit apéro.

 Repas chez Chantal : bon moment de convivialité et retour au logis. Bien au chaud dans les duvets et couvertures (le gérant s'est bien douté qu'il y avait des frileuses) nous avons passé une bonne nuit, bercés par les ronflements réguliers et continus de nos Basques de voisins. La douce sonnerie du tél. nous a fait émerger ; à 5 °, pas de prolongations sous la douche (chaude : si si !)

Aux inscriptions, nous retrouvons les copains de Luçon et réussissons à partir à l'heure. C'est que le programme est chargé : balade de 120 Km dans le marais avec 3 arrêts dans les points clé : l'écluse qui commande la vidange dans la baie de l'Aiguillon des canaux des 5 abbés , des buches et de Marans et le canal de la Banche, puis à l'Ile d'Elle, le gouffre, et enfin à Maillé. Pas de visite touristique.  Très, très technique, avec les explications du passionné et passionnant Jean Claude. Il sait de quoi il parle : il y habite et nous ne tardons pas à comprendre son attachement à ce petit coin de terre. Au retour nous saurons tout sur les canaux (certains datant du 17 ° siècle, lors de l'assèchement des marécages pour les transformer en terres cultivées et pâturages) et les ponts " canaux  " qui se croisent à angle droit : un dessus, un dessous pour éviter le partage des eaux et les inondations. Ces ouvrages, qui vont tous vers la mer, véritables défis humains, sont encore en bon état. Ce qui est incroyable, c'est qu’avant, tout ce territoire était envahi par la mer ; nous sommes parfois à -5 m. ; on comprend le phénomène Xynthia. De ci, de là, les cabanes sur des émergences calcaires : certaines sont encore habitées. Et la façon intelligente dont c'était géré ! Terres fertiles et pâturages communaux et tant d'autres choses. Nous aurions pu continuer longtemps encore, mais il fallait bien rentrer. D’ailleurs, certains ventres affamés réclamaient leur pitance.

 

 Et, le repas ne manquait pas d'originalité, version africaine : apéro sans alcool et acras de morue, colombo de porc et patates douces et café gourmand (bien sûr avec un gâteau à la noix de coco)  ...et la petite touche de plus : thé sénégalais à l’orange, servi par deux charmantes Sénégalaises. On a remarqué que notre président était très attaché au rapprochement des cultures.

 

Et après ? Il a bien fallu rentrer. Le groupe s'est dispersé entre Luçon, La Rochelle et Jonzac par le chemin des écoliers.

 

Merci à nos amis Luçonnais pour cette belle journée, avec le soleil en prime.

Nous sommes rentrés avec une certitude : une sortie organisée par Luçon : ça reste une valeur sûre !!!

Suite de nos aventures à la prochaine sortie.

 

 Andrée pour le texte

 Christian pour les photos et Monique pour la mise en page

 

icone-zigs-loups.jpg

 

inscription newsletter